Les Huiles Essentielles

Les Huiles Essentielles

Quelles sont les précautions à prendre et comment les utiliser.

1- Les huiles essentielles en voie orale :
A condition de suivre scrupuleusement les indications données, vous pouvez bénéficier des huiles essentielles en usage interne. Limitez vos prises à des doses de 1 à 2 gouttes que vous prendrez :
– sur un comprimé neutre que vous sucerez lentement. (bientôt sur notre site)
– avec des gélules, exécutées sur prescription par un pharmacien.
– avec une cuillère à café de miel que vous diluerez dans un demi-verre d’eau tiède.
La dose de 1 à 2 gouttes se révèle généralement suffisante dans la plupart des cas, à prendre 1 à 3 fois par jour.
En automédication, respectez le dosage indiqué.

2- Les huiles essentielles par voie cutanée (ex : en massage) :

monicore / Pixabay

La plupart des huiles essentielles utilisées pures sont irritantes pour la peau et les muqueuses. Elles sont souvent mélangées à des huiles végétales (olive, jojoba, de coco, noisette, amande douce, macadamia, …). Le pourcentage d’huiles essentielles sera plus ou moins important selon l’effet recherché. Une lotion ou huile de massage peut ainsi être réalisée en incorporant une ou plusieurs huiles essentielles associées.

3- Les huiles essentielles en inhalations :
Très efficace en cas de rhume, sinusite ou bronchite, les huiles essentielles libèrent les voies respiratoires et ont des propriétés anti-infectieuses.
Il suffit d’ajouter quelques gouttes dans un bol d’eau très chaude et de respirer les vapeurs qui s’en dégagent pendant quelques minutes.

3- Les huiles essentielles en diffusion atmosphérique :
C’est sans doute l’usage le plus courant. Répandues dans l’atmosphère grâce à un diffuseur, les molécules aromatiques parfument, mais surtout désinfectent la chambre ou le lieu de travail. Pour éviter la saturation en principes aromatiques irritants, il est préférable d’utiliser votre diffuseur de manière intermittente, par exemple par période de 15 minutes toutes les heures.

4- Les huiles essentielles dans des soins de beauté :

silviarita / Pixabay

Les huiles essentielles sont largement utilisées en cosmétique et vous pouvez préparer vous-même certains produits de beauté par exemple en ajoutant quelques gouttes d’huiles essentielles de géranium odorant, de romarin, d’arbre à thé, de lavande ou l’agrumes à de l’huile de noyau d’abricot.
Là encore, suivez bien les recettes que vous trouverez en fonction de l’objectif que vous souhaitez atteindre.

Important :
Par précaution, les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l’emploi des H.E. Seul le médecin aromathérapeute peut en prendre la responsabilité.
• Après massage ou application cutanée, il convient de toujours se laver les mains.
• Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.
•Utiliser des huiles essentielles de haute qualité (100% pures et naturelles) et de marque réputée.
• Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants.
• Les personnes allergiques devront prendre la précaution préliminaire d’un test allergique aux H.E.
• Les yeux, le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales ne peuvent jamais être l’objet d’application d’H.E pures.
• En cas d’absorption ou d’instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile grasse pour diluer l’H.E (olive, tournesol) puis adressez-vous au centre antipoison.
• L’huile essentielle de menthe poivrée ne s’applique jamais sur une surface étendu en raison de la réaction glacée qu’elle provoque. Cette même huile essentielle est strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les nourrissons de moins de 30 mois.
Pour plus d’information, reportez-vous aux indications sur le flacon ou demandez à votre pharmacien.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.